Chasseur immobilier à Paris

01 83 98 96 14

Rappel sur La loi Pinel

Bien comprendre son fonctionnement

La loi Pinel : le neuf et la réduction d’impôts

La loi PINEL, c’est investir dans l’immobilier neuf dans certaines villes de France souffrant d’une pénurie de logements et bénéficier d’une réduction d’impôt proportionnel à l’engagement du propriétaire à mettre son bien en location.

La loi PINEL propose donc une réduction d’impôt de 12%, 18%, 21% en fonction de la durée d’engagement de location du propriétaire. L’investisseur s’engage à louer son bien acquis à un tarif dans la moyenne basse du montant des loyers constaté sur le même secteur géographique (soit – 20 %) et doit louer son bien à des foyers dont les ressources ne doivent pas dépasser un plafond déterminé selon la localisation du bien.

Les zones loi Pinel 2018 sont A bis, A, B1 .

A savoir :

  • Zone A bis : Paris et 29 communes de la petite couronne parisienne
  • Zone A : agglomérations de l’Île-de-France ainsi que la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et le genevois français (partie française de l’agglomération de Genève).
  • Zone B1 : agglomérations de + de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, certaines communes considérées comme chères telles que La Rochelle, Bayonne, Cluses, Annecy, Chambéry, Saint-Malo, les départements d’Outre-Mer, la Corse et les autres îles non reliées au continent (loi pinel Outre Mer)

Concrètement, vous avez acheté un appartement clés en main à 300 000 euros, frais de notaire réduits inclus, puisque le logement est neuf. Vous vous engagez à le louer non meublé à un locataire qui doit en faire sa résidence principale. Si vous signez pour 12 ans, vous pourrez déduire de votre impôt 21% du prix de revient du bien.
A vos calculettes ! 300 000 x 21% = 63 000 : 12 ans = 5250.

Ce qui équivaut à soustraire 5250 euros par an de vos revenus imposables, pendant 12 ans. Mieux encore, pour le même bien, si vous vous engagez sur 6 ans, vous pourrez défalquer 6000 euros de votre revenu global. Une offre attractive !
Certes, mais ne perdez pas de vue quand même que sur le marché immobilier, seul le long terme garantit un bon retour sur investissement

 

L’emplacement reste primordial

En tout cas, n’investissez pas dans des secteurs trop excentrés. Cessez de vous focaliser sur la seule réduction d’impôt à gagner, au risque d’en oublier l’importance de l’emplacement ! Ce dernier reste la clé d’un investissement réussi. Avant de se lancer, l’investisseur doit donc s’assurer de la demande locative dans le secteur choisi. Écoles, commerces, universités, transports en commun, hôpital, gare…autant d’éléments à proximité qui lui garantissent un flux régulier de candidats à la location. « Certains promoteurs ne se gênent pas pour gonfler leur prix, sous prétexte que les acheteurs vont bénéficier d’avantages fiscaux. Il est donc compliqué dans ces conditions de faire une plus-value à la revente », prévient Maître Patrick Michaud, avocat fiscaliste à Paris et ancien inspecteur des finances publiques. Raison de plus pour miser sur des valeurs sûres !